Saint-Clouds, Hauts-de-Seine, France.

La lecture du paysage et la maîtrise du projet passe par ce langage, ce code graphique et esthétique qu’est la courbe de niveau. Ainsi, cet atelier témoigne de la capacité à maîtriser, préciser et créer un lieu à partir de son socle et notamment l’usage de l’outil topographique.

Le passage de l’état existant au projet passe par une phase de recherche de formes abstraites avec de la farine. Cette forme est alors traduite par des courbes de niveaux afin d’être insérée dans le plan existant.

Cet atelier a été un véritable levier dans mon approche du paysage et rend compte de la capacité du paysagiste à façonner des lieux.

1 AT2 Topographie_1280 x 1280_Marrot

10 AT2 Topographie_1280 x 1280_Marrot11 AT2 Topographie_1280 x 1280_Marrot12 AT2 Topographie_1280 x 1280_Marrot13 AT2 Topographie_1280 x 1280_Marrot

Encadré par G.Vexlard et L.Léotoing, ENSP

Posted in Art